Revue de presse

27 octobre 2012​

Le Perche
Paru en feuilleton dans « Le journal » entre juillet et septembre 1895, la charge contre la famille bourgeoise reste savoureuse.
Elle est ici bellement servie par deux comédiens qui endossent tour à tour le rôle du narrateur et campent les différents personnages de la famille mirbélienne.
Un « monologue à deux voix » qui surprend et renouvelle cette surprise tout au long de ce texte à la langue exigeante, ponctué de moments pathétiques et d’autres où le burlesque joue à plein.
La réalisatrice et metteur en scène, qui a déjà plusieurs succès au théâtre derrière elle, a visé juste.

Fabrice Picandet – 14/09/2011 et 23/04/2012


Radio Libertaire
Octave Mirbeau, un des auteurs du panthéon anarchiste.
Le spectateur est sans cesse dans une alternance de périodes de rire et d’émotion
Serge Karbinck – 26/05/2012

 

Ouest France
Il lui a fallu convaincre et convaincre que Mirbeau, auteur percheron, avait sa place à Paris, mais Anne Revel-Bertrand était sûre de son fait. « Octave Mirbeau est très actuel ». Il n’en faut pour preuve que le succès remporté lors des premières représentations parisiennes… Les plus grands noms se sont enthousiasmés, les critiques ont fait des parallèles avec Kafka ou Modiano... La salle n’a pas désempli
pendant plus d’un mois.
Monique Béguin – 29/08/2012


Radio Courtoisie
On a l’impression que le texte est fait pour le théâtre, c’est cela qui est très agréable.
Il y a des affrontements très amusants entre les personnages, on rit beaucoup. Et c’est très cruel en même temps.
Une belle performance d’acteurs !
Michel Mourlet – 07/05 2012

© 2012 Compagnie Anne REVEL-BERTRAND.

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now